voyage-Kenya

Quand on se lance dans un voyage au sein d’une destination hors du commun comme le continent africain, on devra toujours s’attendre à être les spectateurs d’un évènement incomparable. C’est notamment le cas lors d’un séjour au Kenya. Les vacanciers auront le grand plaisir d’observer un phénomène assez exceptionnel, surtout pour les voyageurs qui viennent de l’Occident. On veut parler de la migration des gnous. Cet événement est un bon moyen pour explorer la faune et la flore de ce magnifique pays.

Découvrir un décor tout à fait exceptionnel

Pour un séjour sur le territoire kényan, les vacanciers auront le plaisir de se retrouver dans un environnement hors du commun qui vaut pratiquement le détour. Les voyages en mode safari sont entre autres indiqués pour profiter pleinement d’un passage dans les contrées kényanes. Le décor de cette destination constitue un atout de choix en matière de tourisme. Peu importe la raison qui motivera le safari au Kenya, découvrir son incroyable paysage reste l’un des plus grands intérêts de ce projet de voyage.

Au cours de l’escapade, les vacanciers plongeront dans le patrimoine naturel du pays de manière authentique. Il faut également admettre que les espaces dédiés au safari ne manquent pas. Ce qui offre un large choix intéressant quant aux choses à voir au sein de la destination. Dans certaines de ces zones à privilégier, le fait que des tribus autochtones s’y sont installées depuis des générations ajoute encore plus de singularité au décor. En effet, avec leur mode de vie rustique, ainsi que leurs us et coutumes uniques, ces communautés contribuent très certainement à l’enrichissement de ces paysages naturels au Kenya.

La grande migration des gnous au Kenya

Profiter d’un safari au Kenya c’est non seulement un périple qui emmène les vacanciers dans une aventure terrestre exceptionnelle, mais c’est également une occasion d’être les témoins de phénomènes inconnus en dehors de l’Afrique. C’est ce que les voyageurs expérimenteront lors de l’observation de la fameuse grande migration des gnous. Cet événement se passe plus précisément en Tanzanie, mais aussi au Kenya.

Pour un passage dans ce dernier pays, il serait plus qu’intéressant de ne pas la rater. Le safari au Kenya en sera nettement plus passionnant. Les amateurs de paysage naturel sauvage seront fascinés par ce déplacement de millions de gnous, mais aussi de zèbres, allant des plaines du Serengeti au Masaï Mara. Des troupeaux d’environ 30 à 40 km de long, incluant pas moins de 1 500 000 gnous et également 300 000 zèbres, parcourent plus de 1 000 km par cycle migratoire en faisant fi des différents obstacles qui peuvent se présenter lors de leur escapade. La grande migration des gnous est notamment réalisée pour trouver de nouvelles prairies abondantes.

D’autres animaux à observer durant cet événement

Pendant le safari au Kenya, à la découverte de la célèbre grande migration des gnous, les vacanciers pourront tout à fait espérer voir d’autres espèces animales autres que les gnous. Ce serait d’ailleurs dommage de ne pas avoir l’occasion d’observer d’autres trésors de la faune kényane. En premier lieu, il y a les prédateurs. Ce sont de fervents participants de la grande migration des gnous, mais de manière indirecte bien sûr.

On peut trouver parmi eux des hyènes, des lions, des léopards ainsi que des guépards, qui profitent de cette occasion pour chasser. D’autre part, il y a aussi les animaux charognards tels que les vautours, qui sont présents sur le parcours des gnous pour se repaître des cadavres des proies laissés derrière par les prédateurs ou ceux des gnous morts de façon naturelle au cours de la Grande migration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *